Vous êtes un ancien campeur du Camp mathématique? Donnez-nous de vos nouvelles comme l'ont fait:

Marc-André Lacasse
Camp Mathématique 2002
25 mai 2004

Un grand merci M. Bouchard pour votre dévouement aux mathématiques et pour organiser de si beaux camps mathématiques!!


Pierre-Guy Plamondon
Camp Mathématique 2003
19 juillet 2003

Le camp mathématique a vraiment changé ma vision des maths. J'ai découvert des branches des mathématiques que je ne connaissais pas et je passe une partie de mon été à étudier. Moi qui voulais aller en physique, je commence à hésiter. J'ai hâte au camp de l'an prochain!


Benjamin Poirier
Camp Mathématique 2002
5 juin 2002

En ce qui concerne mes aspirations futures, je m'en vais en deuxième année en sciences natures au CÉGEP Ahuntsic et j'ai l'intention de continuer mes études en génie informatique ou logiciel à l'école polytechnique.

Conséquement, les conférences qui ont touché une corde sensible chez moi sont celles sur la révolution numérique de Bernard Courteau et les problèmes de pixels sur écran de Gilbert Labelle. J'ai particulièrement apprécié la série sur les graphes et théorie des jeux de Mathieu Dufour ainsi que celle sur le cube Rubik. Également, j'ai bien aimé l'exposé sur les noeuds et celui sur le théorême de Gauss-Bonnet car ces deux se rapportaient au domaine d'étude des deux assistants qui ont pu m'en parler un peu plus.

C'est vrai que j'ai trouvé certains sujets trop ardus pour moi et que parfois l'atmosphère avec les campeurs n'était pas seulement que mathématique (hehe) mais la variété des sujets approchés (aussi bien théoriques qu'appliqués - il est bien d'explorer ce dernier côté en math, on entend souvent des commentaires comme "Hein, ça sert à quoi les maths??? on peux rien faire dans la vraie vie avec ça", ou encore "moi j'aime pas ça les affaires abstraites de même!!"), les ressources qui étaient mises à notre disposition (assistants, ordinateurs, bibliothèque...) ainsi que la variété des médias utilisés (cours sur maple, babillard et système d'information en ligne, acétates, projection avec l'ordinateur et films) font que je garderai un bon souvenir du camp.


Shih-En Lu
Camp Mathématique 2002
5 juin 2002

Plans pour l'avenir: Bien que je ne sois qu'en première année du CÉGEP, j'étudirai à l'université Harvard à partir de septembre. Je n'ai qu'à choisir ma concentration l'année prochaine, mais tout semble indiquer que j'irai en maths et physique.


André Mutchnik
Camp Mathématique 2002
6 juin 2002

Dans mon cas, je vais tenter d'aller à la faculté de droit pour devenir avocat.

J'aimerais aussi profiter de l'occasion pour vous remercier, encore une fois, d'avoir si bien animé le Camp mathématique de l'AMQ de cette année que j'ai très apprecié et où j'ai beaucoup appris.


Leonid Chindelevitch
Camp Mathématique 2002
7 juin 2002

Je voudrais vous remercier pour la magnifique période de 10 jours que vous m'avez permis de passer au camp mathématique. Contrairement à Shih-En, je n'ai été que dans un seul camp mathématique avant, celui de l'AMQ secondaire V l'an dernier, et je peux avouer sans douter que cette année, c'était beaucoup plus intéressant et il y avait plus de défi.

J'ai beaucoup aimé toutes les présentations, dont je n'ai manqué qu'une (la seconde partie de l'exposé sur la théorie des noeuds), et encore, c'était parce que j'avais de la difficulté à visualiser l'objet de la présentation et que j'ai (malheureusement) une certaine antipathie envers les noeuds. J'ai adoré la preuve de la transcendance de Pi, qui est une véritable démonstration des pouvoirs de la raison humaine non seulement de fabriquer des "outils", mais aussi de les appliquer et surtout les combiner très habilement.

Finalement, comme vous aviez demandé de préciser ce que nous comptions faire plus tard, je vais essayer de répondre. Pour l'instant, je vais faire ma deuxième année à Marianopolis en Sciences Pures et Appliquées, et ensuite, je compte aller en math/physique ou math/informatique dans une université anglophone, le plus probablement McGill.


Isabelle Ascah-Coallier
Camp Mathématique 2002
7 juin 2002

Je vous écris afin de vous remercier pour le camp de mathématiques. Ce camp a été une expérience formidable pour moi. J’ai bien aimé avoir un cours suivi avec un même professeur. Cela me permettait de mieux comprendre les notions vues puisqu’elles étaient intégrées à la matière qu’on voyait par la suite. Les conférences étaient diversifiées et je sentais que les personnes qui nous les donnaient étaient passionnées par ce qu’elles faisaient. J’ai aussi aimé avoir plusieurs conférences sur le même sujet, de cette façon, les conférenciers pouvaient aller plus en profondeur.

De plus, la vie en résidence était fantastique. Les moniteurs étaient toujours disponibles pour répondre à nos questions ou pour s’amuser en notre compagnie. Cela m’a permis d’entrer en relation et de créer des liens avec d’autres amants des mathématiques.

Le seul petit point négatif vient du fait que les conférences des deux premières journées ont été très techniques. J’aurais préféré que les conférences plus techniques soient réparties dans le camp afin de pouvoir mieux suivre chacune d’elles.

En espérant pouvoir participer de nouveau à ce camp l’année prochaine!


Daniel Côté
Camp Mathématique 2002
14 août 2002

Toutes mes félicitations pour l'excellent travail, toute l'énergie et le temps que vous avez investi dans ce camp afin que ce soit une si grande réussite. Ce camp m'a permis d'avoir un regard nouveau sur les mathématiques, de découvrir des utilités cachées des nombres, de partager des idées avec des gens semblables. Parce que ce qui fait la réussite du camp, ce n'est pas seulement les mathématiques qu'on y apprend, c'est la facon qu'ont les professeurs de nous communiquer leurs passions, c'est l'entourage de personnes qui partagent la meme curiosité, le meme ardent désir d'apprendre, c'est le milieu beaucoup moins strict qu'une école ordinaire, un milieu ou nous pouvons aller à notre rythme, un milieu ou tout le monde partage le meme but: apprendre, comprendre et partager l'information.

J'aimerais aussi ajouter un remerciement spécial à nos 2 moniteurs qui ont su nous faire découvrir un Montréal très culturel et vivant.


Marie Lavoie
Camp Mathématique 2002
3 février 2003

Je quitte dans quelques minutes pour me rendre à l'UQAM justement. Je vous avoue que le Camp mathématique m'a aidé beaucoup à pencher pour l'UQAM.

Pour ce qui est de ma perception du camp, je dois bien me rappeler... ça fait tout de même un certain temps. Je crois que c'est bien d'avoir des moniteurs avec nous comme c'était le cas l'an dernier. Mais je crois tout de même qu'il faut tâcher de ne pas mettre trop de "devoirs". Ces devoirs étaient très plaisant. On a passé quelques soirées à se faire du plaisir avec. Mais ce qui est bien du camps aussi et cet aspect social. Il faut laisser du temps pour ça aussi! Mais j'ai de la misère à me souvenir s'il y en avait trop ou pas... Alors je fais juste vous dire qu'il faut que ça soit équilibré, sans dire si ça l'était ou pas...

Les conférences touchaient vraiment plusieurs domaines ce qui est toujours très apprécié. Tout le monde y trouve son plaisir.

On s'est bien amusé avec le babillard aussi. Quoi que je crois qu'il a surtout servi à se faire du plaisir, mais il n'a pas été fort utilisé autrement. (Et dans le fond, ce n'est pas mauvais! Ça renforce le côté social)

Je ne suis plus au CÉGEP et donc je ne pourrais pas participer, mais... si vous pouvez m'envoyer l'horaire en temps et lieu j'aimerais peut-être m'infiltrer dans certaines conférences. (Surtout celle de Tadashi. Ça c'est un conférencier à garder coûte que coûte!)